Projets

img

Obstacles et leviers aux changements de comportements des Québécois : transition vers une mobilité durable

L’automobile est un mode de transport dominant dans le monde occidental, mais il apporte son lot de conséquences néfastes, particulièrement par rapport à l’environnement et aux émissions de gaz à effet de serre (GES). Il devient donc impératif, dans le contexte actuel, de diminuer la prépondérance de l’automobile et d’effectuer une transition vers des modes de transports moins polluants. Cette transition fait cependant face à de nombreux obstacles, dont l’auto-solo, c’est-à-dire l’utilisation d’une automobile de façon individuelle. Ce comportement, particulièrement répandu en Occident, est l’une des causes principales de la congestion routière.

Le présent rapport de recherche a été écrit par un candidat à la maîtrise en design de l’Université Laval. Le rapport dresse un état des lieux des facteurs qui contribuent à la popularité de l’auto-solo et identifie les barrières aux changements de comportements des individus : les déterminants affectifs, (ex. le plaisir de conduire), les déterminants symboliques (ex. les normes sociales, le prestige), ainsi que les facteurs sociodémographiques et techniques, comme l’accès au transport en commun et la distance à parcourir. Le rapport répertorie aussi les leviers pouvant minimiser le phénomène de l’auto-solo, à savoir les initiatives visant à modifier les comportements des individus, l’augmentation de l’offre de transport alternatif, les technologies de l’information et de la communication (TIC) et la voiture autonome et connectée. Finalement, le rapport identifie plusieurs pistes de recherche potentielles qui pourraient aider à réduire l’auto-solo au Québec, par exemple une étude plus approfondie de l’influence des déterminants psychologiques sur le choix de transport et une meilleure compréhension des enjeux éthiques et législatifs concernant la voiture autonome et connectée.

Ce rapport de recherche a été réalisé dans le cadre du projet CIRODD "La place de l'automobile dans la société québécoise".

Lire le rapport